franck-boutonnet

C’est pour être photojournaliste que Franck Boutonnet devient photographe. En 2001, il fonde avec Bertrand Gaudillère et Fred Gayral le collectif item qui compte aujourd’hui 7 photographes documentaires, un graphiste scénographe, une réalisatrice-monteuse et une chargée de projets. Cette photographie devient le fil rouge dans tous les domaines d’une pratique professionnelle éclectique et exigeante. A travers ses sujets personnels et dans la photographie de commande Franck Boutonnet construit toujours des récits et ce, dans une esthétique charbonneuse et sans concession.

Il découvre la photographie de mariage au fur et à mesure des cérémonies de proches et trouve immédiatement dans cette pratique un sujet de prédilection. Le rite rassemble tout ce qui construit sa photographie, un matériau esthétique, des émotions très fortes et des scènes complexes à déplier.

Au fil des ans, il intègre des structures internationales (WPJA, ISPWP, WPS, Fearless) et voit son travail régulièrement récompensé jusqu’en 2009 où il reçoit le prix WPJA Photographer of the Year 2008. Son travail ne cessera dès lors d’être récompensé (200 awards) et continuera de construire cette approche documentaire du mariage en élaborant patiemment des séries d’images à l’esthétique de plus en plus affirmée. Cette reconnaissance lui ouvre les portes d’un panel de cérémonies autour du monde constituant un corpus documentaire passionnant de ce rite central dans la constitution des sociétés. Depuis 2013, Franck boutonnet est sollicité par la profession en tant que conférencier et pour dispenser des workshops dans le monde entier.

Depuis quelques années, il collabore avec Philippe Somnolet, anthropologue et photographe, collaborateur du collectif. Ils travaillent ensemble à ordonner et présenter ce matériau photographique pour saisir les enjeux contemporains du rituel de mariage et la place de ceux qui en constituent la mémoire.

(Philippe Somnolet)

Franck Boutonnet

franck boutonnet
franck boutonnet
franck boutonnet
franck boutonnet

Née en Colombie, à l’âge de 20 ans je suis venue étudier le cinéma et la photographie à Madrid (Septima Ars et Efti). Il y a 15 ans, je me lançais comme photographe indépendante et créais mon studio, Veroa, qui a évolué l’année dernière pour devenir Momenticos by Rocio Vega. Mon évolution personnelle et professionnelle sont très liées : soif d’apprendre, de grandir, de vivre pleinement la vie…

Les émotions créent littéralement nos souvenirs. Ce que nous avons vécu intensément reste profondément ancré dans nos cœurs. Mais notre mémoire est fragile, et la photographie a le pouvoir de redonner vie à ces instants qui sont les marqueurs de notre singularité. Je me passionne à capturer ces « momenticos », ces instants éphémères où notre âme se dévoile. Je vis chaque mariage comme une célébration unique, ayant conscience que ce sera certainement la seule occasion d’avoir toutes ces personnes présentes simultanément. Je recherche ce qui les relie, les connections qui se créent et qui les feront pleurer de joie à la lecture des images.

Rocio Vega

rocio-vega
rocio vega
rocio vega
rocio vega
rocio vega
Menu